Journée des Sciences et Savoirs

10e Journée des Sciences et Savoirs (le vendredi 11 avril 2003)

 

Actes de la 10e Journée des Sciences et Savoirs (format pdf)

Laurence, Sophie

Étudiante, Département de biologie, Université Laurentienne

Caractérisation du régime alimentaire de la martre d'Amérique (Martes americana) en fonction du sexe et de l'âge dans le Nord de l'Ontario


La martre d'Amérique (Martes americana) est un prédateur généraliste qui consomme une grande variété de proies. Des variations dans le régime alimentaire peuvent être dues à différents facteurs comme l'habitat, les saisons, le sexe ou l'âge. Le régime alimentaire de la martre d'Amérique a été étudié dans le district de Chapleau, (Ontario, Canada) durant la saison de piégeage 2000- 2001. L'objectif principal était de caractériser le régime alimentaire de la martre en hiver et de distinguer si il existait des différences en fonction du sexe et de l'âge. Le régime alimentaire des mâles devrait être différent de celui des femelles du au dimorphisme sexuel, et il devrait également varier selon l'âge de l'animal car les juvéniles sont repoussés vers des habitats sub-optimaux. Les contenus stomacaux de 345 martres ont été analysés afin de déterminer le régime alimentaire hivernal. La fréquence, les proportions moyennes et le pourcentage moyen du volume stomacal pour chaque groupe de proies ont été calculés afin de comparer les régimes alimentaires des mâles, femelles, juvéniles et adultes. La diversité du régime alimentaire a également été étudiée à l'aide d'indices de diversité (Entropie de Shannon et Indice de Simpson) basés sur les proportions de chaque groupe de proies. Le régime alimentaire de la martre était diversifié et contenait principalement des Insectivores (35 %), des petits rongeurs (42 %), du matériel végétal (13 %), du lièvre d'Amérique (12 %), de l'écureuil volant (10 %) et de l'écureuil roux (9 %). Pour tous les groupes sexe/âge, les Insectivores et les petits rongeurs constituaient la plus grande partie du régime alimentaire (32 à 56 %). Cependant, le régime alimentaire des femelles adultes était moins diversifié que celui des trois autres groupes sexe/âge.

Lavoie, Anne Marise, Germain, Daniel, Labrecque, Monique et Hay, Lisette

Professeure, Université Laurentienne

Infirmier, CH-CHSLD de Papineau

Infirmière et professeure, Université du Québec à Hull

Infirmière et professeure, Université du Québec à Hull

Programme de médiation, de formation et de suivi systématique sur l'alimentation des usagers en CHSLD


S'appuyant sur une recherche sur les facteurs de risque à la qualité de vie des résidents en CHSLD menée par Lisette Hay et Monique Labrecque, professeures-chercheuses, et Anne Marise Lavoie, agente de recherche et de formation, à l'Université du Québec à Hull, un programme fut mis en place pour diminuer l'un des facteurs de risque d'insatisfaction constaté, le conflit entre le personnel du service alimentaire et les membres de l'équipe soignante. Le programme fut élaboré, implanté et évalué selon une méthodologie de recherche-action. Résultats: les résidents nécessitant l'assistance du personnel ont vu leur poids augmenter de 2 à 12 livres dans les six premiers mois du programme et la satisfaction des résidents, des membres de la famille et des employés envers l'alimentation en CHSLD a augmenté de manière significative si elle est comparée à celle de l'année précédente.

(Prix Innovation Clinique 2001 de l'Ordre des infirmières et infirmiers de l'Outaouais)

MUHIMPUNDU, Sonia

Étudiante, Département de sociologie, UniversitéLaurentienne

L'impact des pratiques médicales sur la manière dont les femmes se perçoivent


Depuis les années 60-70, les femmes se sont levées pour dénoncer l’oppression dont elles faisaient l'objet, mais également pour reprendre le contrôle de leur corps, de leur sexualité, d’où l’importance qu’elles se sont mises à accorder à leur santé reproductive. Dans cet ordre d’idées, des analyses féministes ont voulu interroger certaines pratiques médicales courantes effectuées sur le corps des femmes, comme par exemple l'hystérectomie. La présente recherche s’est intéressée à cette pratique médicale qui, on ne sait pourquoi, est devenue plus courante dans certaines régions au Canada que dans d'autres, notamment au Nord de l’Ontario.

L'étude présentée ici analyse le rapport des femmes face à cette chirurgie, plus particulièrement, elle vise à connaître l'impact qu’a cette pratique médicale sur le regard que les femmes portent sur leur corps. L'échantillon construit est constitué de femmes francophones vivant dans la région de Sudbury ayant subi ou devant subir prochainement une hystérectomie; elles ont été recruté es par la technique boule de neige et ont participé à un groupe focus l'automne dernier. Ce sont les résultats de cette enquête qui seront présentés dans cette communication.

Lalande, Daniel

Étudiant, Département de psychologie, Université Laurentienne

La musique influence-t-elle votre comportement au volant? Cela dépend de votre préférence pour la musique


Cette recherche visait à savoir si le type de musique et la préférence pour la musique influenceraient conjointement le comportement crucial du conducteur et de la conductrice de véhicule automobile. Un logiciel de conduite simulée a été construit spécifiquement pour cette expérience et a servi à mesurer le temps de réaction et la vitesse de conduite.

60 sujets (30 femmes et 30 hommes) ont été placés de façon aléatoire dans une des 3 conditions suivantes : avec l’écoute de la musique <>, avec l ’écoute de la musique <>, et sans aucune musique. La préférence de la musique de chaque participant(e) a aussi été évaluée.

Les résultats montrent que les hommes ont tendance à conduire plus vite que les femmes. De plus, les sujets dans la condition <> ont tendance à conduire plus vite que ceux dans la condition sans musique, suivis par les sujets dans la condition <>. Les résultats montrent aussi que les sujets dans la condition <> réagissent plus vite devant un obstacle de circulation que les sujets dans la condition sans musique, lesquels réagissent plus vite que les sujets dans la condition <>. Pourtant, ces différences disparaissent si on tient compte de la préférence pour la musique des sujets. La validité écologique et les significations pratiques de ces résultats sont discutées dans cette recherche.

Johnston, Natalie

Étudiante, Département de psychologie, Université Laurentienne

Repère-t-on plus vite le visage d'une femme et d'un homme dans la foule? Cela dépend de l'expression émotionnelle du visage


Les recherches (Hansen, C. H. et Hansen, R. D., 1988) montrent que l’on repère plus vite un visage menaçant qu’un visage amical ou neutre dans la foule. Notre recherche a pour but de savoir si le temps de repérage d’un visage dans la foule dépend du sexe et l’émotion du visage.

Un visage cible (masculin ou féminin, à l’expression faciale menaçante, ou amicale, ou neutre), qui se trouve parmi huit visages de fond à différentes expressions faciales sur l’écran d’un ordinateur, est présenté de façon aléatoire aux participants (20 hommes et 20 femmes). Les résultats montrent que le sexe et l’émotion du visage cible influencent le temps que les participants prennent pour le repérer. Spécifiquement, tous les sujets (femmes et hommes) repèrent plus rapidement un visage masculin amical qu’un visage féminin amical, tandis que pour les visages menaçants ou neutres, il n’y pas de différences significatives, qu’il s’agisse d’un visage cible masculin ou féminin. Les résultats sont discutés en termes des réactions différentielles des gens envers les expressions faciales des hommes et des femmes, réactions qui sont gouvernées par les normes sociales.

Pécore-Ugorji, Danielle

Étudiante, Départements de science politique et d'histoire, Université Laurentienne

Le développement socio-économique de l'Afrique occidentale dépend en grande partie de la participation des femmes

Il est donc impératif que des projets de développement soient mis en place pour améliorer les capacités des femmes à remplir leurs rôles dans le développement de leurs pays. Nous avons choisi la femme africaine dans nos recherches pour le fait que là où l'homme africain est opprimé, la femme africaine est doublement opprimée. La femme nous intéresse particulièrement par sa marginalisation des procédés politiques locaux, nationaux et internationaux. Aussi, la femme a été longtemps négligée par les acteurs qui ont tenté de développer les pays en voie de développement. L'analyse basée sur la construction sociale de la féminité est désormais mieux placée pour comprendre non seulement la réalité existante des femmes, mais le potentiel de changement. Tout changement du statut de la femme, que ce soit au Canada ou en Afrique, demande une reconstruction de son rôle social, un processus lent, complexe et difficile à mesurer. Ma recherche consistait d'abord à tracer les grandes lignes de la situation actuelle de la femme en Afrique occidentale. Un survol des grands thèmes de la littérature contemporaine sur le développement international s'est imposé. L'examen d'un projet de développement d'éducation pour les filles de l'EUMC dans deux districts au nord du Ghana, permet de relier la situation de la femme et des thèmes d'actualité dans le cadre du développement. Je conclus que le développement international en Afrique occidentale contribue à la fois à bâtir les conditions de la libération de la femme et à la continuité de sa marginalisation, surtout par un manque de compréhension des traditions locales et des pratiques culturelles et l'introduction de principes occidentaux sans qu'une analyse basée sur le genre soit faite des effets.

Popiea, Elena

Professeure, École des sciences infirmières, Université Laurentienne

La relation entre le déni de la maladie et l'observance thérapeutique auprès de personnes atteintes de trouble bipolaire


Cette étude descriptive-corrélative vérifie la relation entre le déni de la maladie et l'observance thérapeutique auprès de 44 hommes et femmes atteints de trouble bipolaire vivant dans la communauté et tous membres du groupe de soutien Les Bipos Inc. Les instruments de mesure sont composés du Perception de l'Impact de la Maladie Mentale (PIMM), des échelles analogues pour l'observance et un questionnaire sur l'histoire de la maladie (hospitalisation et rechute). Les résultats démontrent des corrélations fortes entre la dimension espoir du PIMM et la cessation partielle des médicaments; entre la cessation partielle des médicaments et le nombre de rechutes; entre l'observance des rendez-vous thérapeutique et la cessation totale du traitement pharmaco-thérapeutique. Plusieurs coefficients de corrélation d'ordre moyen sont démontrés entre les autres dimensions du PIMM et l'observance. L'influence significative (p < 0.05) du groupe de soutien sur la dimension perception de la maladie et sur l'observance du régime thérapeutique est aussi démontrée.

JEAN-BAPTISTE, Gael

Étudiante, Département de chimie et biochimie, Université Laurentienne

Régulation des enzymes isocitrate déshydrogénase et posphoénolpyruvate carboxykinase chez Pseudomonas fluorescens soumis au stress de l'aluminium


Tout organisme vivant est soumis à des fluctuations de l'environnement considérés comme des stress d'origine biotique ou abiotique, qui impose des limitations au processus normal de croissance cellulaire. Ainsi, la survie d'un organisme dépend de sa capacité à modifier son métabolisme et de l'ajuster au besoin, selon les exigences du milieu dans lequel il vit; dans le cas contraire, il meurt. L'essentiel de ma recherche a été dès lors d'étudier les mécanismes d'adaptation développés par Pseudomonas fluorescens, en réponse au stress de l'aluminium. Ce métal peut être considéré comme un stress abiotique, est toxique et ne possède aucun rôle biologique. Cependant, lorsque administré à cette bactérie, complexé au citrate représentant la seule source de carbone du milieu de croissance, l'aluminium est assimilé, transformé puis éliminé de la cellule par exocytose. Ce phénomène implique la production de phosphatidyléthanolamine, dérivé de la synthèse des lipides. Aux derniers stades de la phase logarithmique de croissance, la majorité du métal se trouve immobilisé dans ce précipité gélatineux de phosphatidyléthanolamine. Ma recherche consistait à analyser la production de ce lipide, indirectement en travaillant sur l'enzyme soluble isocitrate deshydrogénase qui génère NADPH, un cofacteur réduit essentiel requis pour la synthèse lipidique. La deuxième enzyme étudiée est le phosphoénolpyruvate déshydrogénase et catalyse l'une des premières réactions de la gluconéogénèse, voie de synthèse du glucose. La régulation de cette enzyme provient des besoins immédiats de la cellule, soit en ATP lors de la division cellulaire ou de glucose en absence de nutriments.

Fournier, Nathalie

Étudiante, Département de biologie, Université Laurentienne

La caractérisation d'un ruisseau industriel par rapport aux gradients d'effluents miniers et la présence d'effets chez deux espèces de poissons


Depuis le début des années 1990, le gouvernement fédéral a entrepris l'initiative d'introduire de nouveaux règlements en ce qui concerne les effluents industriels. Comme projet, j'envisage d'examiner les effluents provenant de la mine Falconbridge et de les caractériser par rapport au gradient qui existe dans le ruisseau à partir du point de relâche final de la mine. La zone d'étude débutera à l'ouverture du marécage qui comme but de filtrer les effluents avant qu’ils soient relâchés du site, et continuera pour environ 3 km. Deux autres emplacements, situés à moins de 10km du site de traitement, serviront de sites de référence. Deux espèces de cyprinidés, présents à tous les sites, seront marquées et relâchées pour pouvoir suivre leur mouvement saisonnier dans le ruisseau. Les espèces tentatives sont la tête de boule (Pimephales promelas) et le chabot de crique (Semotilus atromaculatus). Les paramètres tels que le poids, la longueur, l'âge, le sexe, le nombre d’œufs, les concentrations de contaminant, etc. seront considérés pour d pour déterminer si des effets peuvent être liés aux effluents miniers. Une emphase sera placée sur les niveaux de mercure et de sélénium pour voir si une relation existe entre la présence ou l'absence de ces métaux.

Ribordy, Annette

Professeure, École de commerce, Université Laurentienne

Le marketing des arts ou l'art du marketing? Les entreprises culturelles au Canada français


Marketing et produits culturels: deux notions à première vue incompatibles. Le marketing est considéré comme l'expression même de la consommation. C'est l’instrument qui permet de transformer pratiquement toutes les activités humaines en expériences vécues et marchandisées. Pour leur part, les arts sont souvent vus comme le refuge de tous ceux qui entendent résister à l'omniprésence des valeurs matérielles, les activités génératrices de fonds tendant souvent à être perçues comme une forme de prostitution. La deuxième moitié du XXe siècle a pourtant conduit à des changements considérables dans ces deux sphères de l'activité humaine. L'éthique de la consommation et celle de l'épanouissement personnel ont fini par converger malgré leur hostilité initiale.

De tous temps les artistes ont eu besoin de mécènes afin que leur talent puisse se réaliser. Au cours de la seconde moitié du XXe siècle c'est l'émergence de la société de consommation et le marketing qui ont, en grande partie, joué ce rôle, et les entreprises culturelles se sont vues contraintes d'entrer dans le jeu. Leur légitimité ne pouvant plus demeurer uniquement culturelle et sociale, elle doit aussi être économique.

C’est ainsi que la réussite d'une entreprise culturelle est aujourd’hui tributaire des notions classiques de marketing que sont les parts de marché, l'audience, le marché-cible, la notoriété de la marque, les stratégies de promotion et de distribution. La gestion d'une telle entreprise présente des défis considérables en milieu minoritaire.

Après avoir fait un bref survol des deux forces en présence, le marketing et les arts, cette présentation s'attachera à examiner la situation des entreprises culturelles au Canada français.

Robitaille, Jean-François

Professeur, Département de biologie, Université Laurentienne

Vers une écologie intégrée à l'Université Laurentienne


L’objectif de mon exposé est de mettre en évidence les besoins, et les ressources disponibles, pour une étude intégrée de l’écologie du paysage nord-ontarien. Mes études de l’écologie du pékan, Martes pennanti, ont révélé certaines particularités de la population isolée de l’île Manitoulin par rapport à une population continentale. Puisqu’il s’agit d’une espèce occupant le sommet de la chaîne alimentaire dans un système insulaire, l’isolement, la taille, la fragmentation, l’histoire géologique et les vents dominants de l’île peuvent créer des effets uniques sur le pékan et à tous les autres niveaux des communautés végétales et animales. Il pourrait donc s’agir d’un écosystème unique requérant une approche synécologique incluant une expertise dans les domaines variés de la géologie, de l’écologie végétale, de la climatologie et de la foresterie. Je ferai une revue sommaire de l’expertise disponible à l’Université Laurentienne, particulièrement en Biologie.

Damphousse, Annie

Étudiante, Département d’études françaises, Université Laurentienne

Le bégaiement : aspects linguistiques et neuro-psycho-linguistiques selon une étude de cas


L’objectif de cette étude de cas consiste en quelque sorte à : (a) examiner s’il existe des conditions linguistiques qui favorisent le bégaiement dans le discours et (b) voir s’il est d’origine neurologique ou psychologique. De plus, certaines hypothèses ont été formulées afin de découvrir si premièrement, le discours du bègue a une structure linguistique qui peut être déterminée, si deuxièmement, lorsque le sujet discute avec une personne, il ou elle devra bégayer davantage que lorsqu’il ou elle fait une lecture à haute voix et finalement afin d’observer si lorsque le sujet chante, il ou elle ne devrait pas bégayer du tout. Afin de répondre à ces questions, un individu a participé à une entrevue semi-dirigée et enregistrée. Le sujet a répondu à un questionnaire, a fait la lecture d’un texte à haute voix et chanté une chanson. Ces différentes activités m’ont permis d’analyser ce sujet et de déterminer s’il existe des conditions linguistiques qui favorisent le bégaiement ainsi que l’origine possible de ce trouble de la parole.

Brochu, Isabelle

Étudiante, Département d'histoire, Université Laurentienne

Le traitement de la mort des mineurs dans les journaux de Sudbury : le Sudbury Journal et le Sudbury Star


Dans le cadre d’une thèse de maîtrise sur le traitement de la mort des mineurs dans les journaux de Sudbury, je propose de présenter une étude de mes sources principales: le Sudbury Journal et le Sudbury Star. Avec en main un échantillon du corpus de tous les mineurs décédés dans la région de Sudbury de 1891 à 1960, j’ai pu vérifier l’attention accordée par les journaux aux mineurs décédés d’accidents au travail. Ici, l’absence d’articles est tout aussi significative que leur présence. En remettant les journaux dans leur contexte historique, j’ai tenté de découvrir les différents éléments qui auraient pu justifier la parution ou l’absence d’un article dans le journal. C’est ainsi qu’on découvre que les pensées politiques et les désirs économiques des propriétaires des deux journaux, James Orr et William Edge Mason, ont joué un rôle important dans la publication d’articles concernant la mort des mineurs. D’autres éléments viennent se greffer à ce facteur pour expliquer la présence ou l’absence d’articles, notons entre autres l’origine ethnique des mineurs, le lieu de résidence de leur épouse, la localisation des mines, la sensationnalisation continue du Sudbury Star et la baisse d’accidents fatals dans les mines. Enfin, ces éléments font partie d’un puzzle compliqué et ne peuvent pas, eux-seuls, lever le voile sur la complexité des rapports humains et ce, dans leur contexte historique respectif. Néanmoins, ils permettent de porter un jugement critique sur la source que j’ai utilisée, le journal.

Sawyer, Patrice

Professeur, Département de mathématiques et d'informatique, Université Laurentienne

Maple sans douleur

Maple (tout comme ses compétiteurs Mathematica, Reduce, Macsyma, etc.) est un logiciel de manipulation symbolique utilisé dans le domaine des mathématiques. C'est un logiciel produit par un groupe de recherche de l'université de Waterloo. Le but de cet exposé est de présenter Maple comme un outil aussi bien d'enseignement que de recherche. Il faut voir un tel système non pas comme un autre instrument de torture mais plutôt comme un remède contre la phobie des maths (bref, comme un outil). Cet exposé est pour tout le monde (et pas seulement aux matheux aguerris bien que ceux-ci soient aussi les bienvenus).

Simard, Alain, Dunn, Shannon et Michel, Robin

Étudiant, Département de chimie et biochimie, Université Laurentienne

Étudiante, Département d’éducation physique, Université Laurentienne

Professeur, Département de kinésiologie, Université Western Ontario

L'effet de l'activité neuromusculaire sur l'activation du facteur de transcription MEF2 par la calcineurine


Nous savons que l’activité physique détermine le phénotype des muscles squelettiques, et que l’enzyme calcineurine (Cn) est très importante pour l’hypertrophie des muscles. Nous avons donc vérifié si l’activation du facteur de transcription MEF2 par la calcineurine dans le plantaire est reliée avec le niveau de l’activité neuromusculaire. Pour ces expériences, nous avons utilisé des souris transgéniques qui contiennent un gène indicateur formé par le gène lacZ dirigé par trois sites de liaison à MEF2. Le transgène n’était pas exprimé, malgré la déphosphorylation de MEF2, avec des niveaux d’activité physique quotidienne. Cependant, l’expression du transgène a été observée dans tous les quatre types de fibres musculaires lorsque l’activité neuromusculaire était deux fois plus élevée que la normale. Cette réponse a été bloquée en inhibant la calcineurine avec la drogue Cyclosporine A. Ces résultats sont supportés par le fait que la stimulation artificielle des muscles active l’expression du transgène seulement dans les fibres musculaires du type IIb, qui ne contractent normalement que quelques fois par jour. Ces résultats démontrent que l’activité neuromusculaire au-delà de la normale est nécessaire pour l’activation complète de MEF2 par la calcineurine.

Brazeau, Angélique

Étudiante, Centre régional de cancer du nord-est de l’Ontario

et Département de Biologie, Université Laurentienne.

Les effets de la protéine Tat du VIH sur la différentiation des cellules souches humaines


Ce projet de recherche a pour but de déterminer les effets de la protéine Tat du VIH sur la différentiation et la fonction des cellules souches humaines. Les cellules souches ont été obtenues à partir de patients ayant préalablement reçu un traitement au GM-CSF (cytokine), dont le sang a été prélevé par la technique d' «apheresis». Une selection dépendante d'anticorps a ensuite permis l'obtention des cellules souches. Une fois purifiées, ces cellules subissent un traitement aux cytokines afin de permettre leur différentiation en présence de la protéine Tat. La différentiation est determinée par une analyse d'intensité de fluorescence à l'aide d'un "flow cytometer", ainsi que de plusieurs anticorps spécifiques contre les antigènes de différentiation hematopoïétique. L'analyse des cellules souches, les techniques utilisées et les résultats obtenus seront discutés.

Bernier, Christiane

Professeure, Département de sociologie, Université Laurentienne

La ménopause: ce n'est pas une maladie...mais il faut la soigner

Voilà ce qui pourrait résumer les contradictions qui s’expriment dans le discours des femmes ménopausées sur leurs représentations de cette étape de leur vie.

Socialement, dans les échanges habituels ou les conversations quotidiennes, la ménopause est encore, plus souvent qu’autrement, ridiculisée ou alors dédaigneusement ignorée. Et lorsqu’on en parle, ailleurs que dans les revues médicales ou les shows féminins, c’est entre amis ou entre collègues pour dire que: vraiment, une telle, en ce moment... oh la la!

Mais les principales intéressées, elles, qu’en pensent-elles? Comment la vivent-elles, derrière ce qu’elles doivent assurer comme image socialement acceptable, au bureau ou dans la famille? À quoi ont-elles recours dans la panoplie des «aides», médicales ou naturelles, pour leur permettre de vivre leur quotidien?

Une enquête effectuée auprès de 34 participantes francophones apporte des éléments de réponse à ces questions. On y voit que les femmes y sont aux prises avec des représentations divergentes de la ménopause, alimentées par deux paradigmes contradictoires: d’un côté, le discours bio-médical où la ménopause est vue comme une maladie qu’il faut soigner ou dont il faut enrayer les symptômes; de l’autre, la vision alternative (médecine douce) qui développe l’image de la ménopause comme processus naturel et normal, comme une transition, un passage que chacune doit s’employer à écouter et à vivre, à son rythme.

C’est puisant à ce fond d’idéologies contradictoires que les femmes construisent les représentations de leur expérience, ce qui nous permet de constater la diversité des vécus de ménopause.

Woodsworth, Judith

Professeure, Département des langues modernes, Université Mount Saint Vincent, Halifax.

La traduction comme rencontre des cultures : réflexions sur l'apport de la traduction et de la traductologie au cours des siècles

Taktek, Khaled

Professeur, Département des sciences de l’éducation, Université Laurentienne

Effets de l'imagerie mentale manipulée au niveau des principaux paramètres (temps force et espace) du mouvement sur l'apprentissage moteur et le transfert


Le présent article compare les effets de l’imagerie mentale (Decety, 1989; Denis, 1989) manipulée au niveau des principaux paramètres (temps, force et espace) du mouvement sur l’apprentissage moteur et le transfert. La tâche expérimentale consistait à imprimer à une voiture miniature une poussée de la main non dominante (gauche) pour qu’elle atteigne, après un temps de mouvement bien déterminé, une distance cible. Les résultats ont révélé qu’en général les performances motrices réalisées par chacune des stratégies pédagogiques d’imagerie ont été tantôt équivalentes et tantôt significativement meilleures que celles produites par les stratégies pédagogiques de pratique physique seule. Ceci relève probablement de la similarité des processus neuraux engagés par l’imagerie mentale et la pratique physique réelle et de la communauté de leurs fonctions de cognition, de motivation, de préparation, de concentration et/ou de mémorisation.

Mots clés: (1) stratégie pédagogique, (2) imagerie mentale, (3) pratique physique réelle, (4) performance motrice, (5) apprentissage moteur, (6) transfert.