Conférence midi, mercredi 30 mars 2016

L’Acfas-Sudbury vous invite à une  conférence-midi suivie d’un court récital de musique le mercredi 30 mars 2016 de midi (12 h 00) à 13 h 30 à l’École de l’éducation à la salle SE012.

La conférence midi (PDF):

« Multum in parvo: sur l’esthétique de la miniature ».

Lucien Pelletier
Professeur titulaire
Département de philosophie
Université de Sudbury

Lucien Pelletier

Résumé:
La conférence, destinée à un vaste public, présente l’intérêt et analyse la valeur esthétique des œuvres miniatures dans les arts visuels, la littérature et la musique.

Biographie:
Lucien Pelletier est professeur titulaire au Département de philosophie de l’Université de Sudbury. Il est spécialiste de la philosophie allemande contemporaine. Il s’intéresse à de nombreux sujets philosophiques, notamment l’esthétique.

Récital de musique (PDF):

Création mondiale of Robert Lemay’s piece
Magpie by Jeffrey Ryan
Inverno by Brian Harman
Mémoire et oubli by Robert Lemay *(Création mondiale)
Carrefour de Buci by Bruce Mather
Mon ombre by Bruce Mather.

Yoko Hirota
Professeure titulaire
Département de musique
Université Laurentienne

YokoHirota-2

Biographie:
Yoko Hirota Saluée par la critique comme étant « précise et capable d’une projection intense » et faisant preuve du « plus haut niveau d’aptitude », la pianiste nippo-canadienne Yoko Hirota est considérée comme l’une des interprètes les plus en vue de sa génération dans le domaine du répertoire contemporain pour piano. Née au Japon, elle a entrepris l’étude du piano à quatre ans. Elle a fréquenté l’Université de l’État de New York à Buffalo où elle a étudié avec Livingston Gearhart et dont elle a obtenu un baccalauréat et une maîtrise en musique (interprétation piano). Yoko a poursuivi ses études de la musique contemporaine pour piano auprès de l’éminent pianiste et pédagogue canadien Louis-Philippe Pelletier à l’Université McGill, qui lui a décerné un doctorat en interprétation en 1999. De surcroît, des bourses du Conseil des Arts du Canada ont permis à Mme Hirota d’étudier en Europe auprès d’interprètes réputés du répertoire contemporain pour piano, notamment Gabor Csalog au Conservatoire de musique Bartók et Gabor Eckhardt à l’Académie Franz Liszt en Hongrie, avec Herbert Henck en Allemagne et avec Florent Boffard, ex-pianiste de l’Ensemble InterContemporain en France. Championne de la musique contemporaine, Yoko Hirota aime tout particulièrement interpréter de nouvelles œuvres, y compris des œuvres écrites à son intention par plusieurs des meilleurs compositeurs canadiens. Elle s’est produite en récital comme soliste ou chambriste pour le compte de grandes organisations ou à des festivals importants en Amérique du Nord, notamment : New Music Concerts à Toronto, Discovery Series de l’Université de Calgary, le Festival de musique international du Domaine Forget, Innovations en concert à Montréal, le Festival international de musique de chambre d’Ottawa et la série Friday Evenings at the Rolston au Banff Centre. Mme Hirota a été invitée par le réputé Nouvel Ensemble Moderne (NEM) à donner la création canadienne d’une œuvre exigeante, Joy (pour 23 musiciens et bande) du célèbre compositeur finlandais Magnus Lindberg. Le quotidien montréalais The Gazette a fait l’éloge de son interprétation. Elle a été également la soliste invitée de plusieurs orchestres, dont le Sudbury Symphony pour la création mondiale de « Oiseau de givre », concerto écrit à son intention par le compositeur canadien Robert Lemay. Le niveau d’excellence des interprétations de Yoko Hirota dans le domaine de la musique contemporaine se reflète dans les nombreuses radiodiffusions de ses exécutions sur les ondes de la Société Radio-Canada, dans sa participation comme examinatrice pour le compte d’organismes subventionneurs, y compris le Conseil des arts de l’Ontario et le Conseil des Arts du Canada, ainsi que son classement comme demi-finaliste au concours de concerto du Nutley Symphony Orchestra. À l’édition 1996 du Concours de piano Clara Liechtenstein (Montréal), une Mention spéciale a été créée spécialement pour souligner son excellence dans l’interprétation du répertoire du vingtième siècle. Le premier CD de Yoko, « The Piano Music of Arnold Schoenberg with 17 Fragments », a été salué par la critique et a été classé parmi les « disques incontournables » par le Globe and Mail. Son deuxième CD, « Small is Beautiful: Miniature Piano Pieces », projet qui a vu le jour grâce au Conseil des Arts du Canada et au Conseil des arts de l’Ontario et qui présentait seize courtes pièces pour piano du 20e et du 21e siècle, est paru en 2009. Son troisième CD, rendue possible grâce au Conseil des arts de l’Ontario, a été enregistrée pour Centrediscs: «Voces Boréales», mettant en vedette des œuvres pour piano solo de compositeurs canadiens contemporains, a reçu des critiques élogieuses de WholeNote, Musical Toronto, et du Globe and Mail. Ses projets à venir comprennent un CD, « String Music of Robert Lemay » [Musique pour cordes de Robert Lemay] avec le Silver Birch String Quartet pour l’étiquette Centredisques, grâce au soutien financier du Conseil des arts de l’Ontario. Yoko Hirota est actuellement professeur de piano à l’Université Laurentienne de Sudbury, en Ontario. Elle est aussi cofondatrice et codirectrice artistique des 5-Penny New Music Concerts.

Laissez un commentaire