Conférence midi, mercredi 11 février 2015

Bio

 

Aurélie Lacassagne est professeure agrégée au département de science politique de l’Université Laurentienne où elle enseigne les relations internationales. Ses intérêts de recherche portent sur les théories, les questions identitaires, les espaces postsoviétique et turcopersan, et les cultural studies. Elle est collaboratrice sur la subvention de partenariat du CRSH, Voies vers la prospérité.

 

Le Moyen-Orient subit de nombreuses reconfigurations géopolitiques depuis une vingtaine d’années qui, pour être comprises, doivent être replacées dans leur contexte socio-historique et politique sur la longue durée. Les différentes interventions occidentales de la dernière décennie ont eu de nombreuses conséquences dont notamment l’affaiblissement de la Turquie et de l’Irak, les deux contrepoids naturels de l’Iran, qui est aujourd’hui devenu une puissance régionale incontournable. Par ailleurs, ces interventions ont produit une réactivation des conflits entre chiites et sunnites et une multiplication de groupes extrémistes qui profitent et accélèrent la déliquescence de certains États. Plus que jamais, l’Occident se trouve à la croisée des chemin et devrait revoir son système d’alliance dans la région afin de stabiliser cette dernière

Laissez un commentaire